• Événements
  • Cercle de Réflexion
  • À propos
  • Le Swiss Center for Luxury Research
Se connecterS'abonner
  • Tribune libre
  • Business & Tendances
  • Style & Évasion
  • Durabilité
  • Académique & Études
  • Les mondes du luxe
Se connecterS'abonner
AbonnéDurabilité

Les sneakers sont-elles un désastre environnemental?

Depuis des décennies, les sneakers sont devenues un véritable phénomène de mode. Mais à une époque où la durabilité est devenue un critère d’achat, l'industrie des sneakers reste encore trop silencieuse sur le processus de production.

Isotta Giorgini

By Isotta Giorgini29 juin 2021

Yatay, fondée en 2018, est une marque qui investit dans des chaussures bio et cruelty free issues de la vision d'Umberto De Marco (DR)

Aujourd'hui, les consommateurs posent un regard éclairé sur leurs achats en matière de mode. Non seulement ils limitent l'investissement dans de nouveaux vêtements en faveur d'une économie circulaire, mais changent également d'avis lorsqu'il s'agit d'acheter des sneakers. Nombreux sont ceux qui ont pris conscience de leur impact négatif sur l'environnement et qui décident de rechercher des solutions alliant durabilité, esthétique et confort.

Cependant, l'industrie des sneakers reste encore trop silencieuse sur le processus de production d'une paire de baskets. Les marques de chaussures ne sont pas assez transparentes sur l'exploitation de la peau animale ou l'utilisation massive de caoutchouc, de plastique et de colles. Sans oublier l'utilisation de produits chimiques utilisés pour tanner les cuirs des chaussures et créer leurs motifs colorés. Si l'on considère qu'une seule paire de chaussures contribue immanquablement à l'augmentation des déchets et des émissions de carbone, difficile de laisser cette industrie continuer à produire chaque jour des quantités ahurissantes de sneakers.

Cependant, à une époque où la durabilité est devenue une tendance cruciale, de nombreuses marques de mode tentent d'apporter des solutions concrètes. Beaucoup se réinventent en termes de matériaux et de pratiques, dans le but de maintenir un équilibre entre durabilité et esthétique.

Le besoin croissant d'une alternative durable

De plus en plus de marques repensent leurs processus de production et choisissent des matériaux alternatifs afin de minimiser autant que possible l'impact sur l'environnement. C’est le cas de la marque Sneature, dont la mission consiste à développer une paire de chaussures entièrement biodégradable tout en conservant un design attrayant. Emilie Burfeind, fondatrice de Sneature, explique: «Dès les débuts, il était fondamental pour moi de montrer que l'on peut concevoir et mettre en œuvre un produit complexe comme une chaussure avec des ingrédients naturels. Il est important de concevoir une solution, qui englobe l'ensemble du processus de production, du traitement de déchets recyclés aux méthodes de fabrication alternatives telles que le tissage en 3D et l'impression en 3D», explique Emilie. Sneature, contrairement à une sneaker habituelle qui utilise jusqu’à douze composants, n’utilise que trois matériaux naturels, dont un mélange de mycélium - la structure des fils du champignon – et du substrat de cellulose à base de chanvre.

La mission de la marque Sneature consiste à développer une paire de chaussures entièrement biodégradable (DR)

Pour continuer à lire cet article, abonnez-vous maintenant

CHF 10.- par mois / CHF 99.- par année

S'abonner
  • Accès illimité à tous les contenus payants
  • Des analyses approfondies sur l'industrie du luxe que vous ne trouverez nulle part ailleurs.
  • Des études et rapports sur les principaux défis à venir ainsi que leur décryptage.
  • Des articles académiques élaborés par des professeurs et des doctorants membres du Swiss Center for Luxury Research, ainsi qu’un certain nombre d’universités à l’étranger.
  • Des événements réservés aux membres pour enrichir vos connaissances et votre réseau.

Partager l'article

Continuez votre lecture

Quand les sneakers atteignent le rang d’œuvre d’art
BusinessGrand angle

Quand les sneakers atteignent le rang d’œuvre d’art

A Bordeaux, en France, une exposition consacre l’entrée au musée des sneakers dont les prix s’envolent en salle des ventes. Ce n’est que le début d’une vague de records qui n’a aucune limite.

By Aymeric Mantoux

“Les dernières enchères de Hong Kong ont effacé les effets du Covid”
Business

“Les dernières enchères de Hong Kong ont effacé les effets du Covid”

Depuis plus d’un an, les coups de cœur numériques s’enchaînent. Diamant rose, montres de collection, sacs à main, grands crus s’arrachent aux ventes aux enchères digitales. Aline Sylla-Walbaum, directrice générale Luxe chez Christie’s détaille les ambitions numériques de la maison.

By Cristina D’Agostino

S'inscrire

Newsletter Hebdomadaire

Soyez prévenus des dernières publications et analyses.

S'inscrire
  • À propos
  • Newsletter
  • contact@luxurytribune.com

    Conçu par Antistatique