• Événements
  • Cercle de Réflexion
  • À propos
  • Le Swiss Center for Luxury Research
S'abonner
  • Tribune libre
  • Business & Tendances
  • Durabilité
  • Style & Évasion
  • Académique & Études
S'abonner
  • Tribune libre
  • Business & Tendances
  • Durabilité
  • Style & Évasion
  • Académique & Études
Voyage & Bien-être

Dans le tourisme de luxe, les lodges ont remplacé les étoiles

Les établissements cinq étoiles des grandes chaînes hôtelières attirent de moins en moins les voyageurs fortunés. Ceux-ci recherchent plutôt des lodges nichés dans un cadre préservé. Avec service sur-mesure et dépaysement total.

Fabio Bonavita

By Fabio Bonavita22 juillet 2020

En Nouvelle-Zélande, Annandale est une ferme historique bordée par les eaux scintillantes du Pacifique. (DR)

Pour Quentin Desurmont, la guerre des étoiles, c’est du passé. Le fondateur de l’agence franco-suisse Peplum et du label Traveller Made précise: «Au sein de notre réseau, il y a plus de 930 hôtels exceptionnels dont 70% tenus par des indépendants. Les étoiles ne sont plus mises en avant, ce qui compte c’est le style de la décoration et la noblesse des matériaux. Et évidemment un service haute-couture, cela fait partie des exigences de base de nos clients.» Avant de nuancer: «Les étoiles d’un établissement peuvent rassurer la clientèle dans les grandes villes, mais l’essentiel est ailleurs. Il faut innover pour séduire les touristes à fort pouvoir d’achat.»

Les étoiles d’un établissement peuvent rassurer la clientèle dans les grandes villes, mais l’essentiel est ailleurs.

Quentin Desurmont, fondateur de l’agence franco-suisse Peplum et du label Traveller Made

Une analyse partagée par Emmanuelle Thébaud, directrice chez Mon Plus Beau Voyage: «Le nombre d’étoiles d’un hôtel ne rentre absolument pas dans les critères des globetrotteurs avertis. Ils veulent tout simplement être au paradis et recherchent ce qu’il y a de mieux. Des endroits uniques au monde et difficiles d’accès.» Comme la Deplar Farm située au nord de l’Islande. Cette ancienne ferme d’éleveurs de moutons datant du 18e siècle revendique son principal argument marketing: elle est coupée du monde. Elle n’en reste pas moins une adresse luxueuse composée de treize chambres et suites aux tons clairs et épurés. Totalement raccords avec l’esprit scandinave.

L’Arctic Bath est un concept hybride entre cure thermale et établissement hôtelier. (DR)

Spectacle saisissant

Côté activités, les hôtes peuvent s’échapper le temps d’une journée à Eyjafjörour. Ce fjord, l’un des plus longs du pays, offre un spectacle toujours saisissant: un ballet quotidien de baleines à bosse. Se balader sur les bords du lac volcanique de Myvatn, un paradis des oiseaux connu des seuls initiés, fait partie des autres activités proposées. Tout comme le survol en hélicoptère du deuxième plus grand glacier d’Europe, le Langjökull et ses splendides tunnels givrés. Pour Emmanuelle Thébaud, c’est en vivant de telles expériences que le tourisme de luxe prend tout son sens: «Les chaînes hôtelières traditionnelles se ressemblent toutes, elles promettent peu de surprises. Nos clients préfèrent largement des lodges uniques car ils peuvent rencontrer les propriétaires.

Les chaînes hôtelières traditionnelles se ressemblent toutes, elles promettent peu de surprises. Nos clients préfèrent largement des lodges uniques car ils peuvent rencontrer les propriétaires.

Emmanuelle Thébaud, directrice chez Mon Plus Beau Voyage

Ces derniers ont souvent des histoires passionnantes à leur raconter. Sur leur établissement, mais aussi sur les environs et la culture locale. Il y a une autre adresse fantastique qui vient d’être inaugurée, c’est l’Arctic Bath.» Ce nouvel hôtel flottant, disposant d’un spa haut-de-gamme, a ouvert ses portes en janvier de cette année. Niché au milieu du lac Hedavan, il comporte six cabines sur l’eau et six autres sur la terre, avec une vue imprenable sur l’étendue de glace. Ses hôtes peuvent ainsi profiter du soleil de minuit en été et des aurores boréales en hiver. Compter 900 euros la nuit pour profiter de ce concept hybride, entre contemplation et cure thermale.

Les dômes écologiques du Kachi Lodge sont posés sur le salar d’Uyuni en Bolivie. (DR)

Cocons luxueux

Sur le continent africain, les lodges atypiques ont également le vent en poupe. Un constat que fait quotidiennement Roman Mehrow au sein de son agence zurichoise RSelection: «Je pense immédiatement au Sandibe Okavango Lodge au Botswana. Ils disposent de douze bungalows, ce sont de véritables cocons lorgnant sur une clairière et entouré d’une faune sauvage incroyable. Ce lodge semble littéralement flotter au-dessus des arbres. Le service est très chaleureux et la gastronomie digne d’un restaurant étoilé. C’est aussi le cas au Chinzombo Camp situé en Zambie, un autre coup de cœur. Il a été dessiné par les architectes Silvio Reich et Lesley Carsten. Les six villas se cachent à l’ombre des arbres géants qui bordent une rivière. Une harmonie avec la nature propice à de belles journées de safari.»

Tous les lodges que nous proposons sur le continent africain n’ont pas d’étoiles, ce sont juste des lieux uniques dotés d’infrastructures luxueuses et d’un personnel formé aux plus hautes exigences.

Roman Mehrow de l'agence zurichoise RSelection

Avant de préciser: «Désormais, l’expérience prime clairement sur le nombre d’étoiles. C’est une vraie révolution car il y a vingt ou trente ans, les touristes fortunés y étaient attachés. Tous les lodges que nous proposons sur le continent africain n’ont pas d’étoiles, ce sont juste des lieux uniques dotés d’infrastructures luxueuses et d’un personnel formé aux plus hautes exigences.» De quoi enrichir une offre hôtelière dont la croissance est annoncée. Quentin Desurmont en est convaincu: «Dans dix ans, il y aura 50% de chambres de luxe supplémentaires.»

Le Tintswalo Atlantic Luxury Boutique Hotel est situé au bord de l’océan, à Hout Bay, près de Cape Town. (Ailes Voyages)

Partager l'article

Continuez votre lecture

Les nouvelles opportunités de l’aviation d’affaires
BusinessGrand angle

Les nouvelles opportunités de l’aviation d’affaires

Au début de l’année, les vols commerciaux se sont brutalement arrêtés à l’apparition du COVID-19. Cette pénurie de vol a soudainement transformé l’aviation d’affaires en […]

By Kristen Shirley

«Même en période de crise, l’excellence ne se brade pas»
BusinessGrand angle

«Même en période de crise, l’excellence ne se brade pas»

A peine les rénovations du Spa Cinq Mondes achevées, voilà l’aile Beau-Rivage désormais en travaux et entièrement condamnée. Les dix prochains mois seront consacrés à […]

By Cristina D'Agostino

S'inscrire

Newsletter Hebdomadaire

Soyez prévenus des dernières publications et analyses.

S'inscrire
  • À propos
  • Newsletter

    Conçu par Antistatique