• Événements
  • Cercle de Réflexion
  • À propos
  • Le Swiss Center for Luxury Research
Se connecterS'abonner
  • Tribune libre
  • Business & Tendances
  • Style & Évasion
  • Durabilité
  • Académique & Études
  • Les mondes du luxe
Se connecterS'abonner
Durabilité

Les défis du slow design

En termes de durabilité, lorsque l'on utilise le mot «fast», on pense immédiatement à la mode. Pourtant, le secteur du mobilier de luxe, en pleine expansion, est lui aussi appelé à se réinventer par la durabilité.

Kodzia Edenherder

By Kodzia Edenherder27 juillet 2021

La ligne de mobiliers d'extérieur YOKO de Rolf Benz, Design: Toan Nguyen (Rolf Benz)

Les géants de la mode de luxe sont régulièrement placés sous les feux de la critique et régulièrement accusés d'agir de manière insuffisante. Ce que les consommateurs oublient souvent, c'est l'ampleur du marché du meuble accessible et bon marché, qui ne bénéficie pas du même niveau de sensibilisation. Comme le marché du mobilier de luxe devrait croître de 6,5 milliards de dollars d’ici à 2024, la durabilité est tout aussi pertinente pour cette industrie que pour la mode. En outre, les ventes de meubles de maison ont explosé pendant la crise, les gens se recentrant sur leur foyer pour réaménager, réparer et rénover.

Que faut-il pour produire des meubles écoresponsables?

L'achat d'articles d'occasion n'est pas seulement une tendance, mais quelque chose de nécessaire pour un changement conscient

Pontus Silfverstolpe, le cofondateur de Barnebys

Pendant des siècles, le pays le plus influent en matière de design était l'Italie. Toutefois, au cours de la dernière décennie, la concurrence est venue des pays nordiques, le Danemark et la Suède en tête. Alors que les marques italiennes, telles qu'Armani Casa, associent l'héritage et l'artisanat à la Recherche et au Développement, le design nordique est souvent issu d'entreprises nouvellement créées. Comme dans toute grande industrie, la réduction des émissions de CO2 devient une priorité essentielle. Le plus grand levier pour minimiser l'empreinte écologique est l'approvisionnement et la production au niveau local - ce qui, en raison de la complexité des chaînes d'approvisionnement, constitue en réalité le plus grand défi.

La célèbre marque Made in Germany Rolf Benz s'approvisionne dans un rayon de moins de 100 kilomètres (Rolf Benz)

Selon une étude de Dodds & Shute, les marques de meubles suédoises implantent leur production dans un rayon de moins de 700 kilomètres en moyenne. Les marques italiennes fabriquent leurs produits dans un rayon ne dépassant pas 500 kilomètres. Un exemple notable est celui de la maison de design allemande Rolf Benz. Connue pour sa célèbre marque Made in Germany, son approvisionnement en matériaux principaux se fait dans un rayon de moins de 100 kilomètres. Mais la production locale n'est pas le seul aspect de la décoration intérieure dite durable. Cela va de l'utilisation de matériaux renouvelables à la garantie d'une production non polluante, en passant par le respect des droits des travailleurs et la possibilité de recycler les produits. Ce dernier point est l'un des principaux handicaps de l'industrie. Les produits étant assemblés à l'aide de nombreuses pièces et matériaux différents, le recyclage devient compliqué. Repenser la conception et utiliser des technologies innovantes peut aider à combler cette lacune afin d'atteindre une circularité totale.

Rapport Dodds & Shute (DR)

Modularité, simplicité et matériaux innovants

La chaise Bell Chair en polypropylène recyclé créée par le designer Konstantin Grcic de la marque Magis (Magis)

La marque de design Magis a démontré ses efforts en faveur d'une innovation durable avec la Bell Chair de Konstantin Grcic, un siège monobloc empilable fabriqué en polypropylène recyclé. La marque est passée à la vitesse supérieure avec le canapé modulaire Costume de Stefan Diez, qui peut être agencé de manière flexible avec de nombreuses combinaisons. Cela illustre deux mégatendances de l'industrie du design de luxe: l'intérieur modulaire et les matériaux innovants. L'avantage d'un design multifonctionnel est évident, il peut être adapté à de nouvelles conditions de vie et supporte ainsi un cycle de vie plus long. Des styles simples et sans saison sont nécessaires pour ce type de produits, afin d'augmenter leur longévité. Les nouveaux matériaux peuvent également aider les marques de luxe à répondre à la demande des consommateurs pour des textiles plus écologiques. Parmi ceux-ci, le plastique recyclé est souvent utilisé par de nombreux designers aujourd'hui. Cependant, il est discutable de savoir si cela permet de résoudre la cause profonde du problème de durabilité. Les matériaux naturels, tels que le cuir de champignon ou le tissu à base d'ananas, pourraient réellement satisfaire la demande émergente de meubles de luxe organiques et écologiques. Mais les experts du secteur s'accordent à dire que ces matériaux n'en sont encore qu'aux premiers stades et sont loin d'être commercialisés à grande échelle.

Le canapé modulaire Costume de Stefan Diez de la marque Magis (Magis)

Alors, cela suffit-il? Prendre une série de mesures durables est un premier pas louable, mais la véritable durabilité ne peut être atteinte que si elle est intégrée à la culture et à l'état d'esprit d'une entreprise. Ce dont nous avons besoin, ce sont d'entreprises motivées qui conçoivent des produits éthiques, tout en utilisant le marketing durable pour assurer la transparence et l'éducation des consommateurs.

Les ventes aux enchères numériques de produits vintage mettent en pratique l'économie circulaire

Le désir de durabilité et d'exclusivité entraîne un retour en force des ventes aux enchères d'antiquités. Ce n'est pas une surprise, car les antiquités suivent l'origine du design et reflètent les valeurs idéales de l'artisanat, de la tradition et de l’histoire. Il peut sembler paradoxal que la renaissance du commerce des antiquités soit menée par les jeunes Millennials adeptes des tendances avant-gardistes. Mais le nouvel état d'esprit de cette génération, qui représentera deux tiers du marché du luxe d'ici 2025 selon le rapport Bain & Company, conduit à une redéfinition du concept de luxe. Des investissements durables au lieu d'une mentalité du jetable, des tendances intemporelles au lieu d'éphémères et un sens de la responsabilité envers l'environnement et les personnes au lieu du consumérisme pur et simple. Les plateformes de vente aux enchères s'adaptent aux besoins de ces natifs du numérique, comme Christie's qui propose des ventes digitales spécialement pensées pour ce public.  

Selon le cofondateur de Barnebys, Pontus Silfverstolpe, «l'achat d'articles d'occasion n'est pas seulement une tendance, mais quelque chose de nécessaire pour un changement conscient.» Cette industrie réduit naturellement les émissions de CO2 et minimise les déchets, en donnant aux produits une deuxième et une troisième vie, mettant ainsi en pratique l'idée d'économie circulaire. En outre, le retour à des meubles d'occasion, ou beaucoup plus anciens, décélère la production de masse.

Les produits durables ne peuvent être réalisés que par le design

Les designers jouent un rôle important dans la transition vers la durabilité. Ils sont les plus à même d'influencer et de montrer la voie, car c'est par le design que tout commence. Les produits durables holistiques ne peuvent être réalisés que par le design. Toutefois, cet état d'esprit commence par l'éducation, et c'est pourquoi nous voyons de plus en plus d'étudiants et de diplômés en design proposer des idées novatrices. Le design durable, on le voit, est prêt à susciter de nouvelles vocations, à stimuler de prises de conscience massives et à repousser les limites.

Cet article est issu de la collaboration éditoriale de Luxury Tribune avec le média digital allemand Haus von Eden.

Partager l'article

Continuez votre lecture

“L’hôtel doit se métamorphoser en club urbain”
Voyage & Bien-être

“L’hôtel doit se métamorphoser en club urbain”

La pandémie a profondément modifié les attentes des clients en matière d’expérience hôtelière. Plus ouverts sur leur environnement, les hôtels vont devenir des lieux de vie polyvalents. L’architecte français Jean-Philippe Nuel, réputé pour ses designs d’intérieur luxueux, partage ses idées sur l’avenir de l’hôtellerie.

By Cécilia Pelloux

L’avenir de la mode sera circulaire ou ne sera pas
Mode

L’avenir de la mode sera circulaire ou ne sera pas

Les plateformes de seconde main, très en vogue auprès des jeunes générations, sont aujourd’hui soutenues par les géants du luxe.

By Morgane Nyfeler

S'inscrire

Newsletter Hebdomadaire

Soyez prévenus des dernières publications et analyses.

S'inscrire
  • À propos
  • Newsletter
  • contact@luxurytribune.com

    Conçu par Antistatique