• Événements
  • Cercle de Réflexion
  • À propos
  • Le Swiss Center for Luxury Research
S'abonner
  • Tribune libre
  • Business & Tendances
  • Durabilité
  • Style & Évasion
  • Académique & Études
S'abonner
  • Tribune libre
  • Business & Tendances
  • Durabilité
  • Style & Évasion
  • Académique & Études
Tribune libre

Grâce à la crise, les seniors tiennent leur revanche

Fabio Bonavita

By Fabio Bonavita05 juin 2020

C’est classique, en période de crise économique, on se recentre sur le segment de la population qui a encore les moyens de dépenser. Le secteur du luxe n’échappe pas à cette règle. Il semble avoir, comme par magie, oublié son obsession des Millennials pour mieux cibler les seniors. Ceux que l’on regroupe sous l’appellation «génération silver». Dernier exemple en date, la nouvelle campagne du créateur français Simon Porte Jacquemus sur Instagram. Il y dévoile quelques clichés de sa grand-mère Liline, souriante dans un costume blanc impeccable, devant un mur fuchsia. Ou encore affublée d’une longue robe au beau milieu d’un champ. L’impression de sincérité et de joyeuse insouciance détonne dans un univers de la mode souvent léché.

Avant Jacquemus, d’autres griffes s’étaient adonnées au silver marketing. On se souvient de Céline avec son égérie octogénaire Joan Didion, Dolce&Gabbana et la sublime Sophia Lauren ou encore Saint-Laurent et Joni Mitchell, 76 ans au compteur. Des démarches autant artistiques que stratégiques. Selon une étude réalisée par l’Institut français d'opinion publique (IFOP) aux Etats-Unis, en France et au Japon, les achats de luxe des seniors représentent aujourd’hui 55% des ventes mondiales. Un pourcentage dont la croissance s’annonce assurée quand on sait que les plus de 50 ans seront deux milliards dans le monde à l’horizon 2050. Les auteurs de l’étude rappellent également que 65% des seniors adorent les produits de luxe, 95% privilégient l’excellence et la qualité du produit et 86% un service exceptionnel. Des clients exigeants qui ont un avantage de poids, leur pouvoir d’achat reste moins exposé aux fluctuations conjoncturelles. Ce qui n’a pas échappé aux marques de luxe…

Partager l'article

Continuez votre lecture

Tribune libre

La blockchain pour la conformité dans le luxe

Le secteur du luxe est en recherche constante d’innovations. Et la blockchain est l’une des pistes les plus prometteuses. Richemont avec Vacheron Constantin, LVMH avec […]

By Vincent Pignon

Tribune libre

Le tourisme de luxe sort de sa léthargie

Alors que les annonces dramatiques pleuvent, le secteur du voyage de luxe a déjà commencé son rebond. Les familles fortunées reprennent leurs avions privés pour […]

By Quentin Desurmont

S'inscrire

Newsletter Hebdomadaire

Soyez prévenus des dernières publications et analyses.

S'inscrire
  • À propos
  • Newsletter

    Conçu par Antistatique